Royaume-Uni - Les résultats d’une enquête dans deux hôpitaux révèlent des incidents horribles, en particulier celui d’un bébé, abandonné à une mort certaine dans une pièce utilisée pour l’élimination des déchets médicaux.

Les mauvaises décisions médicales, la mauvaise attitude et les pénuries chroniques de personnel ont entraîné la mort de mères et de bébés sous les soins du NHS (service gynécologique et obstétrique), selon un rapport secret.

 

Les résultats d'une enquête dans les hôpitaux de North Manchester General et Royal Oldham détaillent des incidents horribles - y compris un bébé très prématuré laissé pour mort, seul, dans une salle d'éclusage utilisée pour l'élimination des déchets médicaux. Dans un autre cas, une mère est morte d'une «hémorragie catastrophique» après que ses symptômes aient été attribués à une maladie mentale.

 

Concernant la mort du bébé prématuré, le rapport constate qu’on l’a laissé mourir seul, quelques heures après sa naissance, plutôt que d'être soigné. Le bébé était né très tôt, juste avant l '« âge légal de la viabilité », ce qui signifie que le personnel - selon les directives - n'a pas tenté de le maintenir en vie. Mais le rapport dit aussi que la compassion de base manquait. « Quand le bébé est né vivant et a continué à vivre pendant près de deux heures, les membres du personnel impliqués dans les soins n'ont pas trouvé un endroit tranquille pour s'asseoir avec lui et pour l'allaiter. Au lieu de cela, ils l’ont placé dans un panier et l’ont laissé mourir, seul dans la salle d'éclusage ».

 

Un cas alarmant parmi d’autres, tout aussi choquants, relevés également dans les mêmes hôpitaux. 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !