Une jeune femme avait été forcée de pratiquer une fellation dans la gare de Colmar dans la nuit de mercredi à jeudi. Trois hommes ont été arrêtés, dont deux mineurs.

Le plus jeune n’est âgé que de 13 ans, l’autre de 16 ans. Tous les deux sons suspectés d’avoir participé à un viol collectif dans la nuit de mercredi à jeudi devant la gare de Colmar. Cette nuit-là, une jeune femme, tout juste majeure, marchait en compagnie d’une amie et du petit-ami de celle-ci, lorsqu’elle a été agressée par trois hommes.

Les deux plus jeunes l’ont alors forcée à pratiquer une fellation au troisième âgé de 34 ans, d’après les premiers éléments transmis à l’AFP par le procureur Christian de Rocquigny. La police s’est immédiatement rendue sur place, après avoir repéré l’agression sur les images de vidéosurveillance. Les trois agresseurs ont donc été arrêtés en flagrant délit, avant d’être placés en garde à vue pour viol collectif.

Le procureur a souligné que “la violence des deux jeunes a contraint la victime à pratiquer une fellation au plus âgé, sans que les deux autres (son amie et le petit ami de cette dernière) ne réagissent”. 

La victime s’est rendue à l’hôpital et a pu être entendue par la police. Les deux personnes qui l’accompagnaient et qui s’étaient enfuies lors des faits ont été retrouvées et placées en garde à vue pour “non-empêchement de commission d’un crime”. Une information judiciaire pour “viol en réunion” devait être ouverte ce vendredi. 
 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !