Ce lundi matin près de Turin, en Italie, un septuagénaire a été décapité par une machine à couper le bois. Il s'agirait d'un suicide.

Le retraité a perdu la vie dans des circonstances abominables. Ce lundi matin à Moncalieri, ville italienne qui se situe non loin de Turin, l'homme est mort décapité par une fendeuse à bois, dans le jardin de sa maison. Les enquêteurs ont dans un premier temps privilégié la thèse de l'accident : l'homme aurait malencontreusement actionné l'engin en tentant de retirer un bout de bois resté coincé. 

La piste du suicide privilégiée

Cependant, après avoir auditionné les proches du retraité, la piste du suicide semble plus probable. Deux membres de la famille du septuagénaire ont ainsi rapporté aux enquêteurs que ce dernier souffrait de crises de dépression. L'homme aurait même laissé un mot d'adieu à ses proches. 

Si la thèse du suicide est bien confirmée, alors le septuagénaire aurait été particulièrement déterminé à se donner la mort, puisque pour actionner la lame métallique de la fendeuse à bois il faut avant tout lever le levier de sécurité. 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !