Cinq départs de feu ont été constatés par les pompiers dans une salle de prières musulmanes. Les soldats du feu ont réussis à éteindre les flammes avant qu'elles ne fassent trop de dégâts. Une enquête a été ouverte.

Dans la nuit de vendredi à samedi, des départs de feu malveillants ont été constatés par les pompiers dans une salle de prières musulmanes, à Château-Thierry, dans l'Aisne. 

Les feux auraient été allumés à l'aide de corans, retrouvés brûlés. Les flammes, vite contenues par les soldats du feu, ont noirci les murs et endommagé les meubles de la salle. Une enquête a été ouverte au commissariat de Château-Thierry. 

 

« C’est vraiment un acte criminel grave. Les faits sont troublants. C’est la première fois qu’un acte comme celui-ci se produit à Château-Thierry », a déploré Jacques Krabal, député-maire PRG de cette ville de 15.000 habitants. La salle de prières musulmanes visée, qui est gérée par l'Association culturelle des Marocains, permettait à 200 membres de s'y réunir. « Nous sommes indignés, choqués et on ne s’y attendait pas car [il n’y avait] pas de tensions, pas de menaces », a déclaré Younes Mellas, secrétaire de l'association. 

Le procureur général du parquet de Soissons, Baptiste Bladier, a également constaté qu' « Il n' y a pas eu de menaces, ni de revendications ». 

 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !