Dimanche 22 janvier, un jeune homme noir s’est noyé dans le Grand Canal, à Venise. Il est décédé sous le feu des insultes et des smartphones.  

Venise, la ville de l’amour est au cœur de l’actualité. Non pas pour sa beauté mais pour un événement tragique. Dimanche dernier, Pateh Sabally, jeune gambien de 22 ans, se jette dans le Grand Canal, une tentative de suicide selon les médias italiens. Et pourtant, même s’il s’agissait d’un acte volontaire, des touristes et des personnes présentes autour, se mettent à insulter le gambien, le traitant de « merde » et lui criant « allez, rentre chez toi » ou encore « Afrique ! Afrique ! » selon France 24.

C’est après que les témoins de la scène se décident à jeter des bouées, qu’il tentera désespérément d’attraper mais n’y arrivera pas. Sur une autre vidéo on entend des touristes souhaitant sauter à l’eau et d’autres personnes les retenant en raison du danger que cela représente. Un maitre nageur présent sur place tentera également de plonger avant qu’une femme ne lui dise que Pateh Sabally faisait semblant. Au final, à l’arrivée des secours l’homme était déjà décédé.

Une enquête a été ouverte par la procureure de Venise et un rassemblement d’hommage est prévu aujourd’hui, vendredi 27 janvier, à Venise, des couronnes de fleurs aux couleurs de la Gambie y seront déposées.

La victime avait fui son pays pour rejoindre l’Italie, où il avait réussir à obtenir un titre de réfugié.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !