Le propriétaire des chiens, placé en garde à vue, devra répondre d'acte de cruauté et de sévices graves sur animal. 

Ce jeudi à Nîmes (Gard), un homme de 35 ans a été interpellé après deux plaintes déposées pour acte de cruauté et sévices graves sur animaux. Selon France Bleu Occitanie, l'homme était le propriétaire de 13 chiens de race Ariégeois et Griffon, qui ont été retrouvés enfermés dans un parc en plein soleil, sans eau ni nourriture. Parmi les chiens, tous mal en point, se trouvaient des chiots de 3 mois à peine. Leur mère, fortement affaiblie, pourrait être euthanasiée. 

Le propriétaire jugé en novembre prochain

Les animaux ont été découverts par le groupe d'appui judiciaire de la police nationale ainsi que la SPA et deux autres associations de protection animale, suite au dépôt de deux plaintes. L'ensemble des chiens, tous en très mauvais état, ont été saisis. Le propriétaire, placé en garde à vue, sera jugé en novembre 2018 pour acte de cruauté et sévices graves sur animal. 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !