Le principal suspect dans l'affaire de la petite Maëlys a été placé en garde à vue par les gendarmes dans le cadre d'une enquête concernant une autre disparition, celle d'un militaire au printemps dernier...

Depuis ce lundi 18 décembre au matin, Nordahl Lelandais se trouve à nouveau en garde à vue. Il est interrogé par les gendarmes de Chambéry concernant une autre disparition considérée comme inquiétante, celle d'un jeune militaire.

Après l'enlèvement de la petite Maëlys dans la nuit du 26 au 27 août lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère), l'homme, considéré comme le principal suspect, avait été placé en détention provisoire. Il a ce matin été extrait de sa cellule à la prison de Saint-Quentin-Fallavier pour répondre aux questions des enquêteurs concernant la disparition du caporal Arthur Noyer. Ce jeune militaire n'a plus donné signe de vie depuis la nuit du 11 au 12 avril à Chambéry, après une soirée entre amis.

Un caporal disparu depuis le 12 avril

Arthur Noyer avait été aperçu pour la dernière fois le 12 avril aux alentours de 4 heures du matin, en train de faire du stop rue de la République à Chambéry. Quelques jours plus tard, le parquet avait ouvert une enquête pour enlèvement et séquestration.

Les enquêteurs veulent obtenir de Nordhal Lelandais des précisions concernant son emploi du temps la nuit de la disparition du jeune caporal.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !