Un nourrisson âgé de dix jours est mort le 21 décembre des suites d'un arrêt "cardio-respiratoire", après avoir ingéré une dose d'Uvéstérol D, médicament qui fait débat depuis plusieurs années.

Un bébé âgé de 10 jours est décédé à son domicile le 21 décembre, à la suite d'un "arrêt cardio-respiratoire". Le nourrisson avait ingéré une dose d'Uvestérol D, médicament destiné à contrer les carences en vitamine D, a déclaré l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), ce lundi.

"Des investigations sont en cours pour déterminer les causes exactes du décès et savoir s'il est susceptible d'être imputé à l'Uvestérol D", a indiqué l'ANSM dans un communiqué. 

Depuis onze ans, des responsables de la pharmacovigilance ont souvent questionné la pertinence de laisser l'Uvestérol D sur le marché. En effet, ce médicament serait responsable d'une dizaine de cas de malaise vagal ou de fausse route alimentaire chaque année.

"Après le constat d’effets indésirables liés à son administration, l’Uvestérol D fait l’objet depuis 2006 d’une surveillance renforcée de la part des autorités sanitaires à travers le réseau des centres régionaux de pharmacovigilance, avec lesquels l’ANSM est en lien permanent. Des mesures de réduction du risque ont été mises en place par le biais d’une meilleure adaptation du produit pour sécuriser l’administration et le renforcement des recommandations auprès des prescripteurs et des familles", a indiqué l'ANSM dans un communiqué. 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !