L'employé de la morgue s'est rendu compte que la "défunte" respirait encore au moment même où il s'apprêtait à la placer dans le réfrigérateur. 

En Afrique du Sud, une femme qui avait été déclarée morte par erreur dans un accident de la route a été découverte par un employé de la morgue quelques heures plus tard, bien vivante. 

Le 24 juin dernier, les secours sont intervenus pour un accident de la route survenu au sud-ouest de Johannesburg. Ils ont alors constaté que trois corps avaient été projetés des véhicules. Les urgentistes en ont conclu qu'il s'agissait des trois occupants des voitures accidentés, apparemment morts. "Tous les tests ont été faits - la respiration, le pouls - et donc la patiente a été déclarée morte", précise à l'AFP Gerrit Bradnick, le chef des opérations de la société privée d'urgences médicales Distress Alert. Les trois victimes ont alors été transportées à la morgue. 

C'est alors qu'un employé de la morgue s'est aperçu que l'un des "morts" respirait encore. Il a alors immédiatement prévenu les secours qui ont conduit la miraculée à l'hôpital de Careletonville, où elle a été prise en charge.

"L'équipe (qui est intervenue) est totalement anéantie", a souligné Gerrit Bradnick. "Notre travail ne consiste pas à déclarer les vivants morts, mais à maintenir les gens en vie".

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !