Ses parents lui avaient pourtant donné 1,8 millions d'euros...

C'est ce que l'on appelle un enfant gâté. Au Royaume-Uni, deux parents ont dû faire face à une plainte pour le moins insolite. Après avoir remporté le gros lot à l'Euromillions, ils ont été traînés en justice par leur propre fils, visiblement mécontent de ne pas avoir une plus grosse part du gâteau.

Tout commence en 2011, lorsque Dave Dawes et son épouse Angela gagnent 110 millions d'euros en jouant à l'Euromillions. Les deux parents offrent alors 1,8 million d'euros à leurs fils Michael. Non content de recevoir une telle somme, le garçon trouve l'offre insuffisante et estime devoir « être subventionné à vie » par ses parents. Il a donc porté plainte pour obtenir plus d'argent.

Il faut dire que Michael, ancien officier de la marine de retour d'Afghanistan, n'a pas hésité à dépenser sans compter la somme d'argent exorbitante offerte par ses parents. Décidant de stopper toute activité professionnelle, Michael et son compagnon James Beedle, se sont très vite retrouvés dans le rouge après avoir effectué des dépenses inconsidérées : 500.000 euros pour une villa, 250.000 euros pour la famille de Beedle et leurs amis... En seulement deux ans, les deux jeunes gens ont dilapidé leur petite fortune.

D'après le juge en charge du dossier, Michael et James pouvaient dépenser jusqu'à 30.000 euros par mois. L’ex-marine « avait les fonds nécessaires pour avoir une vie confortable », mais il se comportait comme un « enfant gâté », a expliqué le juge.

Son père Dave, appelé par son fils à renflouer ses comptes en 2012, s'est retrouvé totalement « déconcerté » par la demande. 

Le juge a donné raison aux parents, qui n'ont donc aucune obligation de donner plus d'argent à leur fils, lequel va devoir se comporter comme un grand garçon en allant chercher du travail.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !