Mario Batali, célèbre chef cuisinier, est accusé d'avoir drogué ou fait boire plusieurs de ses employées afin de les abuser sexuellement. Ce qu'il dément formellement. 

Mario Batali, déjà accusé par plusieurs femmes de fait de harcèlement sexuel et d'attouchements, se retrouve confronté à de nouvelles accusations d'agressions sexuelles sur des victimes inconscientes. Le célèbre chef cuisinier dément catégoriquement toute agression. 

D'anciennes employées du restaurant new-yorkais, "The Spotted Pig" affirment que Mario Batali et Ken Friedman, à la tête de l'établissement, n'hésitaient pas à harceler leurs employées, leur faisant subir des attouchements, mais également des agressions sexuelles alors qu'elles étaient inconscientes. Ces dernières accusations concernent spécifiquement Mario Batali, qui aurait agressé deux de ses salariées alors qu'elles étaient sous l'emprise de la drogue ou de l'alcool.

L'une d'entre elles affirme avoir été agressée par le chef cuisinier dans le restaurant, en 2005, où elle avait été invitée à boire un verre seule avec lui. «Je me suis réveillée seule, par terre (...) La première chose que je me suis dite, c'est: «On m'a droguée (...) J'ai été agressée», a-t-elle rapporté à CBS. La salariée, qui aurait constaté sur sa jupe une trace de sperme, serait alors allée à l'hôpital puis à la police. Mais finalement, elle a renoncé à porter plainte.

Contacté par CBS, le chef cuisinier américain de 57 ans, qui possède 26 restaurants, a démenti de manière catégorique toute agression.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !