Plusieurs autres femmes accusent le réalisateur d'agressions sexuelles, révèle Mediapart. 

En mai dernier, Luc Besson était déjà accusé de viol par une actrice. Selon Mediapart, le réalisateur ferait l'objet de nouvelles accusations d'agressions sexuelles de la part de plusieurs autres femmes. 

Vendredi 6 juillet, une ancienne directrice de casting qui a travaillé à de nombreuses reprises sur les tournages des films de Luc Besson a ainsi écrit au procureur de la République de Paris pour dénoncer plusieurs "agressions sexuelles" : "Quand j'ai vu la plainte de Sand Van Roy, mes jambes ont tremblé. Enfin, quelqu'un parle. Allez, j'y vais moi aussi" écrit-elle dans ce courrier. "Il me semble important aujourd'hui de me manifester auprès de vous (...), espérant que d'autres le feront également et que Monsieur Luc Besson ne pourra plus adopter de tels comportements avec qui que ce soit et en particulier avec les très jeunes filles qui sont à son contact."

"Luc Besson me demandait, en présence du technicien de lui faire une fellation"

Cette ex-collaboratrice du réalisateur insiste sur le comportement pervers de Luc Besson, notamment pendant le tournage du film Le Baiser mortel du dragon : "Un jour, au cours d'une répétition, Luc Besson s'est de nouveau glissé derrière moi et au vu et su de toutes les personnes présentes m'a attrapée par les seins. Je l'ai alors violemment repoussé avec les coudes. (...) J'ai compris que j'avais été victime d'un harcèlement moral et sexuel permanent." Un comportement incessant : "Fréquemment, Luc Besson me demandait, en présence du technicien de lui faire une fellation, ce que je refusais systématiquement. Une fois, il a accompagné cette demande d'une pression sur ma tête, faisant le geste de la pousser vers son sexe. (...) À chaque fois que nous prenions l'ascenseur ensemble, il m'embrassait de force, me mettant sa langue dans la bouche, et bien que je le repousse, il me prenait dans ses bras et me touchait les seins et les fesses".

Mediapart rapporte également d'autres témoignages, qui décrivent tous un homme au comportement nettement trop affectueux envers les jeunes actrices. Un comportement qu'une femme, Sophie Lévy, explique de la manière suivante : "Il conçoit la vie comme s'il était dans un de ses films, avec parfois un côté un peu naïf, voire enfantin. Avec certaines actrices, il était très entourant, et il avait un côté paternaliste avec les jeunes femmes. Mais c'était affectueux plutôt, renforcé par son côté nounours."

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !