Cette nouvelle affaire secoue le monde du cinéma. Le réalisateur mondialement connu, Luc Besson, est accusé de viol par une jeune actrice. Mais le producteur dément formellement ces accusations. Les enquêteurs tentent désormais de reconstituer le déroulé de cette fameuse soirée.

Trois jours après le dépôt de plainte pour viol d'une jeune actrice de 28 ans, l'enquête ouverte contre Luc Besson ne fait que commencer. Si ce dernier est actuellement à l'étranger, et n'a donc pas encore pu être entendu par la police judiciaire parisienne, son point de vue sur cette affaire s'annonce capital pour la suite de l'enquête. Ce samedi, son avocat Me Thierry Marembert a indiqué que le réalisateur "dément catégoriquement ces accusations fantaisistes".

Le viol se serait déroulé dans un palace parisien

Selon l'actrice, qui a porté plainte, l'affaire se serait déroulé ce jeudi soir. Cette dernière se serait sentie faible après avoir bu un thé dans la chambre de l'hôtel parisien Bristol où elle séjournait, en compagnie de Luc Besson. Elle explique qu'elle entretenait une relation épisodique avec le réalisateur depuis deux ans. 

Les vêtements de la jeune femme ont été saisis afin de faire des analyses et des prélèvements sanguins et capillaires ont été réalisés afin de détecter une éventuelle présence de drogue.

Les policiers tentent de retracer la soirée

Selon un employé de l'hôtel, entendu dans le cadre de cette enquête, ce dernier aurait croisé la jeune actrice à sa sortie d'hôtel en pleine nuit, et il n'aurait aucunement décelé une quelconque fatigue chez elle. Pour sa part, l'actrice, dont on ne connaît pas encore l'identité, a expliqué qu'elle aurait eu des absences au cours de la soirée. Les enquêteurs tentent désormais de retracer la soirée avec le peu d'éléments qu'ils ont actuellement. Cette dernière devra également démontrer la nature des relations qu'entretenaient le producteur et l'actrice. Pour la plaignante, elle explique qu'elle été obligée d'entretenir cette relation intime, liée à leur rapports professionnels, ce qui a expliqué son dépôt de plainte. 

L'actrice aurait ainsi joué dans plusieurs films produits ou réalisés par celui qu’elle accuse aujourd'hui. Selon une source judiciaire, « à ce stade, il faut être prudent quant aux suites qui seront données à cette histoire ». L’annonce publique de cette plainte est intervenue à quelques heures de la cérémonie de clôture du 71e Festival de Cannes, où Luc Besson avait obtenu un hommage trente ans après la sortie du film "Le Grand Bleu" qui avait fait décoller sa carrière. 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !