Cette fois-ci, ce n'est pas à Miami mais à Toronto qu'un jeune rappeur de tout juste 21 ans a été abattu par des individus qui ont pris la fuite. 

La liste des jeunes rappeurs morts sous les balles s'allonge... Après le meurtre choquant de XXXTentacion (20 ans), à Miami, c'est au tour de l'artiste canadien Smoke Dawg de mourir sous les balles, le jour-même de ses 21 ans. Le jeune rappeur, qui quelques jours plus tôt avait sorti un nouveau titre (Fountain Freestyle), a été tué par balle à Toronto, le 30 juin 2018. Dans cette ville où il était né, le jeune homme était une figure reconnue du milieu musical.

Selon les premiers éléments de l'enquête, plusieurs individus ont ouvert le feu devant le club Cube, qui se trouve sur Queen Street. Ils ont ensuite pris la fuite à bord d'un véhicule blanc de type SUV, aux vitres teintées. Les tirs ont atteint trois personnes, dont le rappeur Smoke Dawg qui a été déclaré mort à l'hôpital comme l'ont annoncé ses proches sur les réseaux sociaux. Parmi les blessés, un autre homme dans un état critique et une femme, dont le pronostic vital ne serait pas engagé. 

Drake, dont Smoke Dawg avait assuré la première partie de sa tournée en 2017, a réagi avec une vive émotion à l'annonce du décès du jeune rappeur. "Tout ce talent et toutes ces âmes bénies, ces lumières qui s'éteignent ces derniers temps, c'est bouleversant. C'est une horrible tragédie... Il y a du sang partout et... J'aimerais que la paix inonde notre ville. Tant de talent et tant d'histoires que nous ne pourrons jamais voir exister. Repose en paix, Smoke", a-t-il écrit sur Instagram tout en partageant un duo enregistré avec l'artiste défunt. 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !