"Ça a pu arriver qu'une Miss ait des attirances homosexuelles". Cette déclaration de Sylvie Tellier, directrice générale de la Société Miss France, risque fort de faire jaser.

Alors que samedi dernier, Alicia Aylies (Miss Guyane) était sacrée Miss France 2017 en emportant 27,89% des voix, Sylvie Tellier s'est confiée au magazine Gala

"Une Miss de 18 ans, ça va me changer. Iris Mittenaere avait 23 ans lors de son élection, elle était déjà avancée dans la vie professionnelle, très aguerrie, avec une personnalité forte. Avec Alicia, j'aurais certainement à faire vibrer ma fibre plus maternelle", a-t-elle confié au sujet de la jolie métisse, tout juste diplômée du baccalauréat et inscrite en première année de droit.

Continuant ses confidences, la directrice générale de la société Miss France confie qu'il n'y a pas besoin d'être provocante "pour pouvoir se revendiquer du féminisme", car "ce n'est pas l'esprit de l'élégance à la française prônée par la société", juge-t-elle.

Mais la déclaration qui risque bien de faire jaser est la suivante. Interrogée au sujet de l'attirance sexuelle des Miss France, Sylvie Tellier déclare : "Ça a pu arriver par le passé qu'une Miss ait, par exemple, des attirances homosexuelles, sans qu'elle en parle nécessairement. C'est du domaine privé et nous n'avons aucun problème avec ça". Des propos qui ne manqueront pas de faire le buzz et d'attiser la curiosité du public...

 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !