Samedi 5 août, dans un musée australien, trois reconstitutions de dinosaures grandeur nature ont été décapitées.

Le museum national des dinosaures d'Australie a vu trois de ses modèles grandeur nature de vélociraptors décapités. Les vandales auraient vraisemblablement utilisé une scie à métaux, a annoncé la police mardi 8 août. 

Exposés en extérieur dans le musée de Canberra, ces petits carnivores bipèdes ont été endommagés le samedi 5 au soir, a précisé la police australienne. "Les dégâts subis par les dinosaures montrent qu'une meuleuse ou une scie à métaux ont été utilisés pour ôter la tête du corps", a indiqué cette même source, ajoutant que les coupables ont "escaladé une barrière 1,2 mètres pour entrer".

Suite à ce constat, la police a lancé un appel à témoin en diffusant des images issues de la vidéosurveillance. Michell Seymour, un employé du musée, a expliqué à ABC (Australian broadcasting corporation) que les dégâts avaient été repérés par des visiteurs. "On est sortis pour vérifier et trois de nos dinosaures avaient été décapités", a-t-il raconté. "On avait des tonnes d'enfants qui disaient 'papa, maman, qu'est-ce qu'ils ont les dinosaures ?'. C'est égoïste", a-t-il encore déploré.

Ce n'est pas la première fois que le musée des dinosaures australien subit un acte de vandalisme. En 2013, un dinosaure géant en fibre de verre avait été volé par un individu isolé. Il avait ensuite été retrouvé au domicile de l'homme en question, qui avait expliqué que ce geste n'était que "le résultat d'une plaisanterie".

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !