Heureusement, le journal de la jeune fille a permis à son père de découvrir ses intentions et de donner l'alerte à temps.

Une lycéenne du Maryland, aux États-Unis, doit répondre de la tuerie de masse qu'elle projetait de réaliser dans son établissement, rapporte ABC News. Le 23 mars dernier, le père de Nichole Cevario, une jeune fille de 18 ans, a pris la décision d'avertir le bureau du shérif du comté de Frederick d'une "potentielle menace envers l'école". Immédiatement, la lycéenne "a été retirée de la salle de classe" de son lycée de Catoctin, situé à Thurmont dans le Maryland.

Les autorités ont également procédé à des perquisitions au domicile de l'adolescente, où ils ont retrouvé un fusil de chasse et des munitions, ainsi que des matériaux entrant dans la fabrication de bombes : tuyaux avec bouchons, éclats d'obus, feux d'artifice, magnésium et fusibles. 

Les enquêteurs du shérif Charles Jenkins ont également mis la main sur un journal intime qui "planifiait clairement une fusillade de masse", a rapporté l'homme de loi, lors d'une conférence de presse mercredi après-midi. La suspecte avait notamment consigné des informations relatives aux "procédures d'urgence associées aux exercices conduits par le personnel de l'école". "Cela choque de savoir que quelqu'un de si jeune peut penser ainsi", a commenté le policier.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !