Mardi 14 février, l'Agence nationale de sécurité du médicament a annoncé avoir lancé une grande enquête de pharmacovigilance en septembre dernier, concernant le docétaxel. Un principe actif prescrit pour traiter de nombreux cancers. Le Vrai Site fait le point sur cette substance et ses effets.

Le docétaxel, synthétisée pour la première fois en 1989 par des chercheurs du CNRS, est une molécule prescrite dans le traitement de plusieurs cancers.

Le premier médicament commercialisé contenant ce principe actif est le Taxotère. Commercialisé en 1995 par Sanofi, plusieurs génériques sont depuis apparus et ces derniers représentent plus de 50% du marché concernant ce produit.

Le docétalex est indiqué dans le traitement de nombreux cancers : cancer du sein, cancer gastrique, cancer de la prostate, de la gorge, de la bouche ainsi que du poumon à petites cellules.

Quel est le souci avec cette substance ?

Initiée en septembre dernier par l'ANSM, une enquête de pharmacovigilance a été ouverte suite au décès de trois patientes traitées avec cette molécule. En novembre 2016 et en février 2017, deux autres femmes traitées avec le même médicament sont mortes. Elles étaient toutes traitées par docétaxel pour un cancer du sein. Elles sont décédées d'entérocolite, une inflammation touchant le côlon et l'intestin grêle.

"On sait qu'il y a parfois des toxicités digestives qui sont en général très modérées et très transitoires, mais qui ne limitent pas l'utilisation", a expliqué au micro de Franceinfo l'oncologue Paul Cottu.

"Je ne pense pas que ce soit une question de générique ou pas générique. C'est une question de qualité de fabrication de ce médicament-là, de ce fournisseur-là en ce moment. Que ce soit un générique ou pas, la question est exactement la même", a tenu à clarifier le médecin, en poste à l'Institut Curie à Paris.

Toutefois, les informations avancées par Le Figaro et qui proviennent d'un document confidentiel circulant en interne entre les 31 centres de pharmacovigilance et l’ANSM, stipulent bien que l'enquête a été lancée suite aux cinq décès, tous liés au médicament générique du laboratoire Accord.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !