En Europe, plusieurs associations de consommateurs ont dénoncé une manipulation des prix de la part de McDonald's. Selon elles, le groupe américain impose une telle pression sur ses restaurants franchisés, que ces derniers sont obligés d'augmenter leurs prix par rapport à ceux appartenant directement au groupe McDonald's.

En France, l'Autorité de la concurrence a été saisie mardi par l'association des consommateurs CGT. D'autres associations ont fait de même en Allemagne et en Italie. Selon elles, McDonald's utilise des "pratiques anticoncurrentielles" qui ont abouti à un "surcoût pour les consommateurs estimé à 232 millions d'euros en 2015", estime l'Indécosa-CGT.

L'association française dénonce ainsi une "apparente manipulation des prix de la part de McDonald's France", qui force les franchisés à "afficher des prix supérieurs à ceux des restaurants exploités directement par l'enseigne" en "abusant de sa position dominante".

Cette constatation avait été faite il y a déjà quelques mois par l'UFC-Que Choisir. Le magazine avait enquêté dans près de 88 établissements français, pour montrer que les prix pouvaient parfois doubler entre certains restaurants. Les établissements les plus chers étaient souvent les franchisés.

En France, McDonald's compte 900 restaurants franchisés sur 1.400 points de vente. Selon Reuters, le groupe américain multiplierait les clauses anticoncurrentielles en imposant à ses franchisés des restrictions sur les fournisseurs ou en établissant des loyers excessifs.

Des accusations d'ores et déjà réfutées par le leader de la restauration rapide en France qui a nié "catégoriquement les faits". Interrogé par La Tribune, McDonald's a affirmé que "les restaurants compagnie et les restaurants franchisés exploités par des locataires-gérants sont assujettis à des redevances calculées selon la même méthodologie. Il existe une parfaite égalité de traitement entre ces deux types de restaurants". 

Dans un autre registre, plusieurs actions sont annoncées ce mercredi soir dans certaines villes de France devant les fast-foods de la chaîne. L'initiative a été lancée par le collectif "McDo passe à la caisse" pour protester contre des soupçons d'évasion fiscale du groupe américain. 

 

 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !