Ce mardi 3 juillet, un jeune homme de 22 ans est mort lors d'un contrôle routier qui a dégénéré. Atteint par une balle, il a succombé à ses blessures. Plusieurs quartiers de Nantes se sont ensuite embrasés suite à cet accident. 

Dans la nuit de mardi à mercredi, plusieurs quartiers de Nantes ont été le théâtre de violences urbaines suite à un contrôle de police qui a dégénéré. Mardi 3 juillet aux alentours de 20h30, un jeune homme de 22 ans a été tué par un tir de police après son refus de décliner son identité. Il a alors forcé le barrage de police et foncé en direction d'un policier, qui a fait usage de son arme à feu pour l'arrêter. Plusieurs témoins dénoncent quant à eux un tir à bout portant, sans sommation

Visé par un mandat d'arrêt, il était surveillé par le SRPJ de Rennes pour trafic de stupéfiants

Selon BFMTV, le jeune homme qui n'a pas survécu à sa blessure par balle été défavorablement connu des services de police pour des antécédents judiciaires. Il était d'ailleurs visé par un mandat d'arrêt lié à des vols commis en bande organisée. Le véhicule à bord duquel il a été abattu avait été mis sous surveillance par le SRPJ de Rennes pour trafic de stupéfiants. 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !