L'ancien militaire, déjà mis en examen pour les meurtres de Maëlys et du caporal Arthur Noyer, vient d'être mis en examen pour agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans, apprend-on ce mercredi. Il est accusé d'avoir pratiqué des attouchements sexuels sur sa petite cousine, âgée de 6 ans. 

La vidéo, retrouvée sur le téléphone portable de Nordahl Lelandais, a été tournée une semaine avant que la petite Maëlys ne soit enlevée lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère), dans la nuit du 26 au 27 août 2017. L'agression sexuelle filmée par l'ancien militaire lui-même se serait déroulée sur la petite cousine de ce dernier, alors qu'elle se trouvait au domicile des parents de Nordahl Lelandais, à Domessin, en Savoie.

Les parents de la petite cousine sont dévastés

Les parents de la petite cousine de Nordahl Lelandais, originaires du sud de la France, sont "dévastés et traumatisés" par l'existence de cette vidéo, a fait savoir leur avocate Caroline Rémond. D'après elle, "ce sont des cousins qui se fréquentaient lors de fêtes de famille, lors de vacances. À aucun moment ils n'ont pu déceler chez ce cousin de passage à l'acte potentiel."

Une personnalité perverse

Ce mardi, Nordahl Lelandais a de nouveau été entendu par les juges en charge de l'affaire Maëlys, mais l'audition a tourné court. Une expertise psychiatrique demandée par les magistrats a conclu à une personnalité de "type pervers" de Nordahl Lelandais, lequel est "extrêmement dangereux" d'un point de vue criminel. Les conclusions des experts assurent également que l'ex-maître chien de 35 ans n'était pas atteint d'un "trouble psychique ou neuropsychique ayant aboli son discernement ou le contrôle de ses actes".

 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !