Interpellés puis mis en examen, les 10 suspects appartenant tous au groupuscule d'ultradroite "AFO" se montrent peu bavards en garde à vue. Les enquêteurs de la DGSI ont toutefois réussi à mettre à jour plusieurs de leurs projets avant qu'ils ne passent à l'acte. Une série de projets d'attentats contre la communauté musulmane de France, dont l'un d'entre eux aurait consisté à empoisonner la nourriture halal dans les supermarchés. 

Le nom de code d'un de leur projet d'attentat était "projet halal". L'objectif de cette opération ? Empoisonner la nourriture halal dans les supermarchés, pour faire un maximum de victimes musulmanes. Ce projet glaçant faisait, selon les enquêteurs de la DGSI, l'objet de discussions secrètes et répétées entre les membres de l'AFO, un groupuscule d'ultra-droite, dont 10 membres ont été récemment interpellés et mis en examen. Leur but ? Se venger des attentats islamistes commis en France ces dernières années, comme celui du Bataclan ou encore celui de la Promenade des Anglais à Nice. 

Contaminer la viande halal dans les rayons des supermarchés

Lors des perquisitions menées aux domiciles de certains des membres de ce groupuscule, les policiers de la DGSI ont trouvé des documents attestant de l'avancée des recherches pour mener à bien leur projet : "comment accéder discrètement aux rayons de nourriture halal ? Comment contaminer les barquettes de viande ? Comment reposer les produits en rayons comme si de rien n’était ?", rapporte TF1.

Tous n'étaient pas d'accord

Toujours selon TF1, ce funeste projet a été à moitié reconnu par des membres de l'AFO en garde à vue. D'après eux, ce sujet était particulièrement sensible au sein du groupuscule, car tous n'étaient pas d'accord. Certains préféraient se concentrer sur l'élimination d'une centaine d'imams radicaux si un nouvel attentat majeur venait à se produire dans l'Hexagone. 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !