La vidéo, rendue publique ce jeudi 15 mars par le shérif du comté de Broward où a eu lieu une fusillade meurtrière dans un lycée, montre un agent posté à cet endroit, qui n'intervient pas pour mettre un terme à la tuerie. 

Il s'appelle Scot Peterson et son nom est désormais honni de tout un pays. Le policier, qui se trouvait en faction lors de la tuerie qui a eu lieu récemment dans au lycée de Parkland, aux États-Unis, n'a rien fait. Alors que les élèves s'enfuient en courant de l'établissement et que l'on entend les coups de feu, l'agent n'intervient pas pour neutraliser le tireur.

Suspendu sans rémunération et qualifié de "lâche"

Sur la séquence, filmée grâce aux caméras de vidéosurveillance du lycée, on le voit clairement parler dans sa radio, se déplacer avec un véhicule et prendre position à l'entrée de l'établissement où s'enfuient plusieurs élèves, paniqués. Mais l'homme, qui possède plus de 30 ans de service, ne fait rien pour mettre un terme à la tuerie qui a lieu à l'intérieur des bâtiments.

Le shérif de Broward, qui avait suspendu sans rémunération M. Peterson, a décidé de rendre publique la vidéo en question, car l'avocat du policier limogé avait dénoncé un acharnement du shérif, qui selon lui avait "calomnié" son client. 

La peine de mort requise contre Nikolas Cruz

Ce jeudi, le tireur, un ancien élève du lycée nommé Nikolas Cruz, a comparu pour se voir signifier les charges retenues contre lui à son procès. L'accusation a fait savoir qu'elle comptait requérir la peine de mort pour le jeune homme, qui a tué 17 personnes.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !