Ce lundi matin, l'île de Bali a été placée en alerte maximale. En cause, une épaisse colonne de fumée grise s'échappant du volcan sur une distance de plus de 3000 mètres, à laquelle s'ajoute "des secousses permanentes".

"Les conditions pour une éruption plus forte sont imminentes"

Face aux risques d'éruption du Mont Agung, l'île de Bali a été placée en alerte maximale ce lundi matin. Depuis plusieurs jours, le volcan génère une impressionnante colonne de fumée grise s'étendant sur une distance supérieure à 3000 mètres. "Des secousses permanentes sont ressenties", explique également un haut responsable du centre national de volcanologie d'Indonésie.

"Les projections continues de cendres sont parfois accompagnées par des éruptions explosives et un faible grondement sonore", a fait savoir dans un communiqué le Bureau national de gestion des catastrophes. "Les lueurs de feu sont de plus en plus visibles la nuit. Ceci indique que les conditions pour une éruption plus forte sont imminentes", a-t-il également indiqué.

Un appel au calme

La zone d'exclusion autour du volcan, normalement située à 75 kilomètres de la station touristique de Kuta, a dû être élargie à 10 kilomètres et les habitants résidant dans cette zone, environ 100.000 personnes, ont été priés d'évacuer les lieux. L'aéroport de Denpasar, haut lieu du tourisme mondial qui accueille chaque année des millions de visiteurs, a quant à lui été fermé jusqu'à nouvel ordre.

Afin de rassurer les habitants de l'île face à cette situation, Sutopo Purwo Nugroho, porte-parole du Bureau national, a lancé un appel au calme. "Nous avons élargi la zone d'exclusion et le nombre de personnes qui seront évacuées va augmenter mais nous n'avons pas encore les derniers chiffres. Le plus important est de suivre nos instructions et de garder son calme."

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !